samedi 14 avril 2012

Campanili, caccavelli et autres


En Corse, pour rappeler les cloches de Pâques parties à Rome, pendant la durée du carême, la tradition exige de confectionner des gâteaux en forme de couronne ou de panier, dans lesquels sont incrustés des œufs entiers, maintenus en place avec des petits croisillons de pâte.


Le gâteau

Réunissez dans un saladier 500 g de farine, 1 sachet de levure de boulanger, 1 cuillère à café de sel, 80 g de sucre en poudre et 50 g de beurre ramolli.
Pétrissez, ajoutez 13 cl d'eau et le zeste râpé d'une orange, pétrissez de nouveau pendant 20 minutes.
Formez une boule et laissez reposer pendant 2 heures.
Pétrissez à nouveau et prélevez 100 g de pâte.
Formez une couronne, disposez 4 œufs durs écalés sur le pourtour et enfoncez-les.
Maintenez-les en place avec des croisillons de pâte façonnée avec la pâte prélevée.
Laissez lever encore 1 heure, dorez le tout avec du jaune d’œuf mélangé avec un peu de lait et de sucre en poudre.
Faites cuire au four à 210°C pendant 25 minutes.

Liqueur de mûres



Faites macérer dans une terrine pendant 6 semaines 1,5 kg de mûres légèrement écrasées, avec 1 bâton de cannelle, 1 clou de girofle, 350 g de sucre en poudre et 1 l d'eau de vie.
Filtrez à travers une double mousseline et répartir dans 2 bouteilles de 75 cl.

Conservez à l'abri de la lumière.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...